Emotion, Suspense, Aventure, le cinéma autrement

Bibliothèque du film de l’odyssee


Les Débats filmés de l'Odyssée...

Depuis certains débats organisés à l'occasion de projections dans le cadre de nos diverses quinzaines de cinéma sont enregistrés. Réalisateurs, producteurs, acteurs, et diverses personnalités politiques participent aux débats avec le public.

Les débats sont présentés dans cette nouvelle section : trouvez-y quelques photos, les fiches des films, ainsi que des extraits vidéos. Dans le cas où vous seriez intéressés par un débat dans son intégralité, vous pouvez le trouver dans notre centre de documentation, au sous-sol du cinéma, à côté de la petite salle.

Tous les débats sont organisés par toute l'équipe de l'Odyssée, ils sont animés par Faruk Günaltay, et filmés et montés sur dvd par l'Association Procreaction, et plus récemment, depuis 2007, enregistrés et publiés dans leur intégralité en ligne au format Quicktime par Amopix et depuis 2012 par Julie Duffet. Vous trouverez d'autres débats sur YouTube

2007 : Nouveaux débats en ligne

Débat avec Feng Gao, suite à la projection du film "Mon Pays Natal"

Débat avec le Réalisateur, GAO Feng, avec le Directeur de la Photo, MULATI Maimeiti, et avec l’Acteur, DALIELIHAN Hadeer.

    Jeudi 15 février 2007 à 20h15
  • Débat avec le Réalisateur, GAO Feng, avec le Directeur de la Photo, MULATI Maimeiti, et avec l’Acteur, DALIELIHAN Hadeer.

    Cher Pays Natal

    de Feng Gao
    avec Almudjan Tursbaïk, Dalielihan Hadeer, Mardjan Baïtuken
    Chine-1h35-VOST

    Débat en intégralité en vidéo (format QuickTime)

    Amantaï est un jeune Kazakh issu d’une famille de bergers. Son père tient à le garder auprès de lui pour qu’il continue à mener une vie traditionnelle. Mais pour suivre sa bien-aimée, Amantaï vient en ville où la vie multicolore et animée l’attire. Il hésite et se débat au carrefour des deux mondes que sont la ville et la campagne. La mort de son père finit par lui faire comprendre que la ville est pour lui une chimère et qu’un seul lieu peut le combler : la prairie, son cher pays natal.


2004 / 2005 /2006 : Débats disponibles sur DVD au centre de documentation


Débat avec Feng Gao, suite à la projection du film "Mon Pays Natal"

Débat avec Hassan Benjelloun

    Dimanche 5 Mars 2006
  • La Chambre Noire

    de Hassan Benjelloun
    avec Mohamed Nadif, Hanane Ibrahimi, Abdellah Amrani, Souad Sabir
    Maroc-2004-1h52-VOST

    Le débat en intégralité (audio uniquement, 40min, wma)
    Extrait vidéo

    Kamal et Najat travaillent ensemble à l’aéroport. Follement amoureux, ils fondent ensemble de grands projets d’avenir. Malheureusement, son passé d’ancien étudiant marxiste léniniste rattrape Kamal. Commence alors une longue descente aux enfers : enlèvement, interrogatoires, tortures,… Kamal refuse de charger ses camarades en contrepartie de la clémence des juges. Le verdict sera lourd.
    « L’histoire, tirée de faits réels, est inspirée du livre « La Chambre Noire » de Jaouad Mdidech.

Débat avec Mohamed Ismaïl , suite à la projection du film "Et après "

Débat avec Mohamed Ismaïl

    Samedi 4 Mars 2006
  • Et Après

    de Mohamed Ismaïl
    avec Rachid El Ouali, Victoria Abril, Mohamed Miftah
    Maroc-2002-1h32-VOST

    Le débat en intégralité (audio uniquement, 38min, wma)
    Extrait vidéo : Réalisateur / Faruk Günaltay

    Au nord du Maroc, dans la petite ville du Fnideq, un jeune homme de 28 ans, Mustapha, vit de petites combines et coups tordus. Un couple de touristes espagnols l’entraîne dans un trafic important de haschich. Obligé de fuir, Mustapha se retrouve sur une barque de fortune, comme beaucoup d’hommes et de femmes qui espèrent rejoindre les côtes espagnoles.

    « Les aventures souvent tragiques des passagers clandestins à travers le détroit de Gibraltar sont un des problèmes que l’état de la société marocaine a du mal à résoudre. Filmographie : 2005 : « Ici et Ailleurs » 2002 : « Et après », Grand prix du Festival National du film 1997 : « Aouchtam ». »

Débat avec Mustafa Altioklar, suite à la projection du film "Salle de Bain" (Banyo)

Débat avec Mustafa Altioklar

    Mercredi 7 Décembre 2005
  • Salle de Bain – Banyo

    de Mustafa Altioklar
    avec Selcuk Yöntem, Demet Evgar, Janset, Burak Sergen, Sermiyan Midyat
    Turquie-2005-2h00-VOST

    Le débat en intégralité (audio uniquement, 49min, wma)
    Extrait vidéo : une adaptation d'une pièce de théâtre /
    dimension artistique /
    sur la Turquie

    Une comédie pleine d’impertinence sensuelle qui s’introduit dans le lieu même de l’intimité qu’est la salle de bain. Par une histoire construite avec brio, humour et rythme, Mustafa Altioklar fait se croiser trois couples dans deux salles de bain où se déroulent le théâtre de la comédie humaine avec son cortège de narcissisme, d’infidélités et de voyeurisme.

    « « Salle de Bain » est une revigorante et décapante comédie qui débouche sur la tragédie des médiocrités humaines. »

Débat avec Burhan Öçal et Fatik Sevin Atasoy, suite à la projection du film "Oiseaux de Prison"

Débat avec les acteurs Burhan Öçal et de l'actrice Fadik Sevin Atasoy

    Vendredi 9 Décembre 2005
  • Oiseaux de Prison

    « O Simdi Mahkum »
    de Abdullah Oguz
    avec Yavuz Bingöl, Burhan Öçal, Gökhan Özoguz, Levent Kazak
    Turquie-2005-2h00-VOST

    Le débat en intégralité (audio uniquement, 39min, wma)
    Extrait vidéo : thème du tunnel et de la mafia

    C’est l’histoire de trois amis qui viennent d’achever leur service militaire et dont le retour à la vie civile va les conduire tout droit en prison où ils finissent par se retrouver. Ils découvrent alors les horizons ignorés jusqu’à là de la condition humaine, la réalité du monde souterrain des affaires mafieuses.

    « Un film très plaisant à suivre dont le rythme d’enfer nous fait traverser les territoires de la comédie, de la tristesse et du drame. »

Débat avec Krzysztof Zanussi, suite à la projection du film "Persona non grata"

Débat avec Krzysztof Zanussi, en présence également de Piotr Switalski, ambassadeur de Pologne auprès du Conseil de l'Europe

    Mercredi 23 Novembre 2005
  • Persona non grata

    « O Simdi Mahkum »
    de Krzysztof Zanussi
    avec Nikita Mikhalkov, Daniel Olbrychski, Jerzy Stuhr
    Pologne-2005-1h57-VOST
    Turquie-2005-2h00-VOST

    Le débat en intégralité (audio uniquement, 52min, wma)
    Extrait vidéo

    La vie est dure pour un idéaliste. Un idéaliste comme Wiktor, ambassadeur polonais en Uruguay qui a perdu sa femme, ex-musicologue et activiste de Solidarnosc, contraint à vivre un quotidien dans lequel l’hypocrisie est reine. Intrigues diplomatiques, espionnage industriel, fausses trahisons amoureuses sont au centre de « Persona non grata » du Polonais Krzysztof Zanussi.

    « « La contestation fait partie intégrante de moi » déclare le personnage principal Wiktor à son ami vice-ministre russe Oleg (interprété par l’impétueux Nikita Mikhalkov), et sa déception montre celle qui accompagne tous ceux qui ont cru en la justice et l’égalité. Avec son habituel engagement intellectuel, Zanussi scandalise minutieusement le malaise de Wiktor, la confrontation avec la société et lui-même. A travers son cinéma, il exprime son inquiétude morale qui l’unit à Krzysztof Kieslowski. »

Débat avec Franco de Pena, suite à la projection du film "Ton Nom est Justine"

Débat avec Franco de Pena, en présence du producteur, Stéphan Carpiaux

    Samedi 26 Novembre 2005
  • Ton Nom est Justine

    (Masz na imie Justyna)
    de Franco de Pena
    avec Franco de Pena, Tomasz Kepski, Chris Burdza
    Pologne-2005-1h30-VOST

    Le débat en intégralité (audio uniquement, 38min, wma)
    Extrait vidéo : Réalisateur / Producteur

    Jeune polonaise dans la vingtaine, Mariola vient d’obtenir un emploi dans l’un des plus grands abattoirs de la région. Son petit copain, Arthur, lui propose de visiter ses parents à Cologne en Allemagne, ce qu’elle accepte de bon cœur en se disant qu’elle aura toute sa vie pour s’enfermer dans le travail et les nouvelles responsabilités. Seulement, le voyage de Mariola ne se passe pas comme elle l’avait prévu : très vite la belle échappée amoureuse se transforme en cauchemar. La jeune femme est vendue comme une marchandise à trois barbares et elle ne peut s’en libérer que si elle rembourse ses tortionnaires…

    « Bien lié, le film de Franco de Pena n’a aucun temps mort. On y voit la vie d’une jeune femme s’anéantir, mais aussi, on y dévoile les formes de contrôle utilisées par les proxénètes pour instaurer une domination sur leurs victimes. Confisquant passeport et papiers d’identité et usant de menace envers la famille, les victimes comme Mariola n’ont pas d’autres choix que de se plier aux exigences de leurs détenteurs. Naturellement, « Mariola » est une fiction, mais elle représente toutes ces femmes qui se font vendre chaque année sans leur consentement sur le marché de la prostitution. »

Débat avec Costa Gavras, suite à la projection du film "Le Couperet"

Débat avec Costa Gavras

    Lundi 7 Novembre 2005
  • Le Couperet

    de Costa Gavras
    avec José Garcia, Karin Viard, Ulrich Tukur
    France-2004-2h20

    Le débat en intégralité (audio uniquement, 37min, wma)
    Extrait vidéo

    Bruno Davert aurait tout pour être heureux s'il n'était au chômage. Ni sa femme, ni ses deux grands enfants, ni sa belle maison ne peuvent lui faire oublier la perte de son emploi après la délocalisation de son ancienne entreprise, il y a déjà trois ans. Les places sont chères dans l'industrie du papier : cet ingénieur, pourtant confiant en ses capacités, s'en rend compte tous les jours en accumulant les échecs. Pour ne pas rester sur la touche, Bruno décide de se créer lui-même du travail et échafaude un plan : abattre un ancien concurrent ainsi que les chômeurs susceptibles d'être engagés à cette place vacante...

    « Démonstration réussie [...] une inspiration éminemment convaincante. [...] le cinéaste signe un film noir décapant qui est aussi une fable morale violemment pertinente. José Garcia [...] , d'une sobriété glaçante, prête son humour noir et son inquiétude nerveuse à ce protagoniste [...]. La réussite du « Couperet », ce pamphlet déguisé en film de genre, doit beaucoup à sa prestation délicieusement ambiguë. » Le Point

    « Forcé de resserrer le roman implacable de Donald Westlake dont il s'est inspiré, Costa-Gavras en nourrit le questionnement moral par une sorte de subversion fantastique, distillée en filigrane [...] De même que Bruno, son personnage, y affronte ses pairs, Garcia le comédien, bien loin ici de ses rôles bouffons, croise le fer avec les acteurs (Tukur, Gourmet) qui auraient pu tenir sa place. Duels. » Libération

Débat avec Jianqi Huo et Hong Tao, suite à la projection du film "Life Show" (Sheng huo xiu)

Débat avec Jianqi Huo, Tao Hong et Tao Zeru, en présence du Consul Général de Chine

    Vendredi 19 Mars 2004
  • Sheng huo xiu

    (Life Show)
    de Jianqi Huo
    avec Hong Tao, Zeru Tao, Yueming Pan, Yang Yi
    Chine-2002-1h46-VOST

    "Grand Prix et Prix d'Interprétation Féminine pour l'actrice Tao Hong,
    au Festival International de Shanghai, 2002"

    Le débat en intégralité (audio uniquement, 37min, wma)

    Une femme chinoise indépendante se heurte au conservatisme et à l’avidité d’une société restée très patriarcale. Dans l’atmosphère colorée d’un marché nocturne à Shanghai, un film habité par la grâce d’une actrice hors pair. La nuit, la belle Lai Shuang Yang, divorcée, la trentaine, tient une gargote sur le marché de Shanghai. Sa spécialité : les cous de canard rôtis. Le jour, elle dort. Enfin, quand elle peut. Car elle doit aussi veiller sur son neveu Duo’er, que sa belle-sœur lui confie pour pouvoir boursicoter tranquille ; sur son frère Jiujiu, junkie ; sur son aide-cuisinière A-Mei, amoureuse de Jiujiu et déprimée. Lai Shuang Yang doit aussi s’occuper du dossier de la maison dont sa famille a été dépossédée pendant la Révolution culturelle. Pour couronner le tout, un projet de modernisation du marché met son restaurant en péril. Mais elle fait face – et c’est bien ça le problème. Elle qui voudrait se remarier, son indépendance fait peur aux hommes…

    Forcée de s’émanciper pour survivre, Lai Shuang Yang se retrouve en porte-à-faux avec une société à prédominance masculine, encore très patriarcale et traditionnelle. À travers son héroïne, Huo Jianqi montre une Chine entre deux mondes, où les mentalités sont à la traîne des bouleversements économiques. Pour cela, il mêle images à l’esthétisme poussé et observation au plus près de la réalité. Il atteint par moments un état de grâce visuel, notamment quand il montre le marché nocturne de Shanghai : un monde coloré de lumières, de couleurs, d’odeurs, de visages, qui donne au film sa tonalité très particulière. C’est aussi un film d’acteurs, et d’une actrice en particulier. L’interprétation de Hong Tao dans le rôle principal est remarquable. La beauté et la mélancolie qui émanent d’elle restent palpables longtemps après qu’elle a quitté l’écran. (ARTE)

Débat avec César Martinez Herrada, suite à la projection du film "Nouveau Départ"

Débat avec César Martinez Herrada, en présence de Salomé...

    Mardi 30 Mars 2004
  • Cuando todo este en orden

    (Nouveau Départ)
    de César Martinez Herrada
    avec Santiago Ramos, Daniel Guzman, Miguel Rellan, Cristina Plazas
    Espagne-2001-1h40-VOST

    Le débat en intégralité (audio uniquement, 44min, wma)

    A trente ans, Pablo a eu pendant plusieurs années des problèmes avec la drogue. Après une cure de désintoxication, il revient au village, chez son père Ignacio. Ce dernier voulait oublier l'existence de ce fils malade en se réfugiant dans la direction d'un choeur musical dont il est mis à l'écart aujourd'hui. Le chemin de la réconciliation s'annonce difficile. Et c'est seulement quand tout sera en ordre qu'ensemble ils pourront le prendre, arriver au bout et vivre de nouveau.

    Il faut de la pudeur et une immense tendresse pour parvenir à accepter les erreurs, le retour et l'inconnu. Ce film-là en est rempli. Première

    Sans jamais s'encombrer de dialogues superflus, toute l'émotion de Nouveau départ passe par le talent de ses deux interprètes principaux (...) Malgré une certaine lenteur de la mise en scène, parfois pesante, Nouveau départ reste un film profondément humain, sincère et plein d'espoir. A voir, à lire.

Débat avec Nuri Bilge Ceylan, suite à la projection du film "Uzak"

Débat avec Nuri Bilge Ceylan et Muzaffer Özdemir.
Soirée en hommage à Mehmet Emin Toprak, décédé le 2 décembre 2002 dans un accident de voiture.

    Mardi 10 Décembre 2003
  • Uzak

    de Nuri Bilge Ceylan
    avec Muzaffer Özdemir, Mehmet Emin Toprak, Zuhal Gencer Erkaya
    Turquie-2002-1h50-VOST

    "Prix Spécial du Jury et Double Prix d'Interprétation Masculine pour les acteurs
    Muzaffer Özdemir et Mehmet Emin Toprak, au Festival de Cannes 2003"

    Le débat en intégralité (audio uniquement, 52min, wma)

    Un photographe est persuadé que l'écart entre sa vie et ses idéaux est en train de grandir. Il se retrouve obligé d'accueillir une jeune personne de sa famille, qui a quitté son village pour trouver du travail sur un bateau, dans le but de partir à l'étranger.

    "Un cinéma de la rencontre, rencontre de deux intelligences et de deux sensibilités, celles du cinéaste et celles du spectateur, un cinéma de communion, qui abat les frontières et fait tomber les murailles." Le Nouvel Observateur

    "Progressivement, Uzak dévoile sa densité existentielle. La solitude intérieure, la douleur de l'exil, le sentiment inexorable de perte, les relations amoureuses qui s'effilochent, l'incommunicabilité, le film traite ses "grands" thèmes avec une économie de moyens dont seuls sont capables les cinéastes génialement elliptiques." Première

ARCHIVES

Consultez la bibliothèque
cinématographique de l'Odyssée

Plus de80 000

références

L'Odyssée
en quelques mots

  • L'Odyssée à Strasbourg, c'est :
  • Le cinéma de la diversité
    culturelle
  • Le carrefour des cinémas
    d'Europe
  • La Maison des cinémas
    du monde
  • L'aventure de la découverte
    et de la mémoire du 7e art
  • Le partenariat avec de
    nombreuses associations
    pour de multiples débats
    citoyens
  • L'Odyssée une certaine
    passion du cinéma,
  • La passion du cinéma
    autrement !

Réseaux sociaux

Ajoutez-nous à votre liste d'amis !
Dernière mise à jour : 14.05.2013 | Prochaine mise à jour : 04.06.2013 | Contact : Odyssée
Développement technique : Sprauel David & Briffaux Pierre | Webdesign & intégration : Vauthelin Larissa